Guy Thomas-Rodet

Retour aux articles

SALON ARTCITE 2015

4 avr. 2018




Du 1 au 31 ocotobre à la Médiathèque de Fontenay-sous-Bois
Texte de présentation de mon travail dans le catalogue de l'exposition qui a pour thème "Source"

"Un portraitiste interrogeant sincèrement le règne animal, en terme de regards croisés,
arrivera bien naturellement à de forts sentiments de retours aux Sources et au delà.
Passé le troublant euphémisme du retour aux sources des premiers émerveillements
de l'enfant, aussi naïf mais tout aussi sincère, qu'il peut se souvenir avoir été,
vient l'inquiétude qu'il reconnait comme étrangement familière dans celle brillant au cœur
de la pupille animale.
Il y a de quoi lorsque l'on prend le temps de plonger dans le regard d'un grand félin, d'un buffle
ou d'un gorille, à ce moment où notre présence le dérange, l’inquiète en suspens ou bien que celui-ci
se pose dans toute la splendeur d'un monde qui en est encore à sa naissance et n'a pas conscience
de bientôt disparaître.
Qu'est ce qui nous inquiète tant alors à connaitre notre limite dans le temps, que leur échelle de vie
résout en survie conjuguée en un plus-que-présent brillant, de violence souvent, de grâce vulnérable toujours ?
L'évolution nous aura conduit à trop de conscience, d'intelligence, de savoirs, de capacité à projeter le meilleur
comme le pire, dans une danse de masques, d'attitudes et de regards où la nature s'est perdu au bénéfice du doute.
Alors oui, un retour aux sources africaines de l'histoire des espèces vivantes jusqu'à nos regards croisés,
permettrait peut être d'identifier ce qui, du temps d'avant les religions, s'est grippé en cours de piste.
Un rêve d'innocence sans doute, en quête de reflet de ce qu'il en reste de préservé, sûrement."Guy Thomas-Rodet

Créé avec Artmajeur